Sous quelle forme le CBD est-il toujours considéré drogue en France ?

Publié le : 24 février 20225 mins de lecture

Le monde du cannabis est vaste. En fait, la plante recèle encore de nombreux secrets que la science commence à peine à percer. La recherche sur le CBD (cannabidiol) a commencé dans les années 1940. En effet, le CBD, molécule issue de la plante de cannabis (ou cannabis Sativa), est encore bien étudié et ses effets sur l’organisme sont encore mal compris, même si son mécanisme d’action est mieux et plus largement connu. Donc, quels sont les danger des drogues ?

Cannabidiol, CBD, Cannabis « Light » : Qu’est-ce que c’est ?

Commençons par les bases : comme le THC (tétrahydrocannabinol), le CBD (cannabidiol) est l’une des deux principales substances présentes dans le cannabis.

Le soi-disant THC est connu pour être un produit chimique hallucinogène aux effets psychoactifs. Après consommation, l’utilisateur se sent euphorique, ou au contraire, complètement détendu. Certaines personnes sont parfois confrontées à de « mauvais voyages » très dangereux, qui peuvent entraîner une anxiété sévère, une suffocation et même une perte d’équilibre.

L’info drogues CBD ne contient pas de substances hallucinogènes et n’affecte pas l’activité mentale ou le comportement. Ainsi, aucun danger drogues n’est soupçonné. Ceux qui en consomment, soit en le fumant, soit en l’ingérant, ne rapportent que des effets relaxants, voire hypnotiques. Ses défenseurs mettent également en avant ses effets thérapeutiques (propriétés relaxantes, anti-inflammatoires, antiépileptiques et même antispasmodiques) cités dans plusieurs études. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : drogues-dependances.fr.

Effets du CBD sur la santé

Les spécialistes du marketing CBD vantent les molécules dérivées du chanvre dans de nombreux domaines, mais il est important de rationaliser et de traiter ces avantages vantés avec prudence. Comme le rappelle danger drogue Info Service : « Les études cliniques évaluant les effets du cannabidiol chez l’homme sont encore trop peu nombreuses, et la plupart des études ont été menées chez l’animal. Leurs résultats sont donc à considérer avec prudence ».

Les propriétés apaisantes du CBD lui confèrent un léger effet anti-anxiété, ce qui le rend utile pour lutter contre les troubles anxieux. Les cannabinoïdes comestibles peuvent réduire les nausées et les vomissements. En 2010, une étude a montré qu’en plus des traitements antiémétiques classiques, un médicament qui contient autant de THC que de CBD permettait de réduire les nausées et vomissements liés à la chimiothérapie. Cependant, c’est la seule étude qui ne sait pas si le CBD seul peut avoir cet effet.

Aussi, le CBD a des effets bénéfiques dans certaines formes d’épilepsie (syndrome de Lennox-Gastaut et syndrome de Dravet) et de toxicomanie. Quant aux bénéfices pour l’anxiété et les troubles du sommeil, Drugs Info Service estime que « ces études sont contradictoires ».

L’état actuel du CBD en France

Le ministre de la Santé a récemment reconnu le pouvoir incontestable du CBD et sa dépendance sur le corps humain. Cette approbation de la molécule a rapidement légalisé son utilisation… Comme toujours, la légalisation de la marijuana sans THC comprend un certain nombre de conditions. Tout d’abord, tous les produits, qu’ils soient issus de l’industrie cosmétique ou non, ne doivent pas contenir plus de 0,2 % de THC. Reste qu’il y a une ambiguïté au niveau de la légalisation du CBD, et le nombre de consommateurs augmente, mais ils ne peuvent pas consommer autant qu’ils le souhaitent. En effet, le cannabidiol se présente sous différentes formes, à savoir : des huiles, des gélules, des e-liquides, et même des pâtes. Cependant, il y a aussi la fleur de CBD, sachant que cette dernière est très contrôlée, et pour le moment, sa consommation est encore risquée, car elle ressemble beaucoup au cannabis conventionnel. Donc, pour répondre à la question principale de cet article, aucun CBD n’est considéré comme une drogue dépendance. La France a reconnu que la molécule ne pouvait être classée comme stupéfiant en raison de ses bienfaits pour la santé. Ceci dit, afin de ne pas vous tromper, veuillez vérifier la provenance et le contenu de votre produit pour respecter les conditions de consommation légalement requises.

Plan du site