Comment surveiller le développement psychomoteur de son bébé ?

Publié le : 07 février 20225 mins de lecture

La maturation progressive du système nerveux amène les bébés à apprendre et à acquérir diverses compétences. Il existe en effet différentes phases de développement psychomoteur chez l’enfant. Puis, petit à petit, les enfants enseignent à avoir le contrôle de leur corps et de leurs mouvements. Si tous les enfants évoluent à leur propre rythme, ils franchissent normalement toutes les grandes étapes du développement psychomoteur tout au long de l’enfance.

De 0 à 6 mois : la période des réflexes et une énergie débordante

Le développement de bébé commence rapidement par la distinction des contrastes, il devient plus sensible aux sons qui l’entourent et reconnaît votre odeur lorsqu’il est proche de vous. Sa vision s’affine, au point qu’il est capable de vous regarder directement. Au cours du 2ᵉ mois, il vous ravira en émettant quelques vocalises. En commençant à tenir la tête haute, bébé devient maintenant capable de suivre des yeux votre doigt ou un objet en mouvement lent, à condition qu’il soit à une certaine distance de son visage. Au cours du 3ᵉ mois, les mouvements réflexes font lentement place aux débuts des mouvements volontaires. Bébé peut désormais tenir sa tête en l’air tout seul et la tourner dans toutes les directions.

Les gazouillis et les rires sont de plus en plus fréquents. Une découverte essentielle pour le bon développement de la préhension, la capacité de prendre et de tenir un objet dans sa main. A 5 mois, votre bébé déborde d’énergie. Il bouge ses bras et ses jambes de manière de plus en plus contrôlée. Il ramasse les objets qui l’entourent, même si cela peut encore être un peu maladroit. Les 6 mois marquent les débuts de la position assise, à condition que son dos soit soutenu. Le bébé se retourne en position allongée, du dos sur le ventre, sans aucun problème. Pour surveiller le développement du cerveau du bébé , n’hésitez pas à cliquer sur ce lien pour en savoir plus.

De 7 à 12 mois : bébé s’assoit bien avec un soutien et se déplace

Vers 7 mois de développement de l’enfant, votre bébé va apprendre à s’asseoir sans appui. La position assise est acquise lorsque son tronc est vertical et que ses bras l’aident à s’équilibrer. Il continue à explorer le monde dans sa partie inférieure, car il ne devient pas encore capable de se tenir sur ses jambes. La communication est encore limitée aux gestes, aux gazouillis et aux débuts de la compréhension des mots et des situations, mais elle est en constante évolution et développement.

De plus, sa motricité fine s’affine avec l’apparition de la  » pince pouce-index  » : parfaite pour saisir les petits objets. À partir de 10 ans, votre bébé commencera à apprendre à se tenir droit, une autre étape franchie. Cela n’est possible que s’il maîtrise parfaitement la position assise, inutile donc de le brusquer. Il commence à formuler ses premiers mots. C’est à partir de 12 mois qu’il commencera à initier à marcher.

Les étapes du suivi du développement de votre enfant

En constante évolution, il devient essentiel de suivre de près le développement du cerveau de bébé pour s’assurer de son bon éveil. Au cours des 12 premiers mois, plusieurs visites obligatoires chez le pédiatre sont prévues. Un premier examen au cours de ses 24 premières heures de vie, suivi d’un examen avant que vous ne quittiez tous les deux la maternité. Au cours de ces examens, les réflexes de bébé seront testés, et on vérifiera qu’il n’a pas de souffle cardiaque ou de déformation. Un examen à 2 semaines pour vérifier l’apparition éventuelle de certaines pathologies : Une visite mensuelle du 1er au 6ᵉ mois : le bébé est pesé et mesuré et ses capacités motrices, sa vision et son audition sont contrôlées. Il recevra ses vaccins. Quatre autres visites avant son premier anniversaire : 6e, 9e, 11e et 12e mois : visites qui se déroulent selon les mêmes modalités que les précédentes, bien que plus orientées vers le langage et la marche.

Plan du site